MESSAGE D’ADIEU À LA COMMUNAUTÉ GHANÉENNE DE L’AMBASSADEUR JOHANNA ODONKOR SVANIKIER

MESSAGE D’ADIEU À LA COMMUNAUTÉ GHANÉENNE DE L’AMBASSADEUR JOHANNA ODONKOR SVANIKIER

 

Chères sœurs et frères ghanéens en France,

 

Bonne année! Je souhaite vous informer que mon tour de service en tant qu’Ambassadeur du Ghana en France et au Portugal et Déléguée permanente du Ghana auprès de l’UNESCO, de la Francophonie et du Centre de développement de l’OCDE est arrivé à son terme. Malheureusement, en raison de mon calendrier chargé, je suis incapable de pouvoir vous dire au revoir avant de partir. Pendant mon séjour à Paris, j’ai eu le privilège de rencontrer beaucoup d’entre vous lors des diverses activités organisées par notre Mission. J’espère revenir un jour en France et rencontrer plus d’entre vous. Pour ceux qui m’ont envoyé des messages gentils, des cadeaux et des cartes pendant mon séjour à Paris, je voudrais encore une fois vous dire merci! Je tiens à souligner le travail acharné, la coopération, la chaleur et la loyauté de ceux d’entre vous avec qui j’ai eu la chance de travailler et d’interagir. Je vous souhaite tout le meilleur dans vos futures entreprises.

 

Pendant mon tour de service en France, malgré de sévères contraintes financières, nous avons pu développer un site Web de classe mondiale pour l’ambassade du Ghana, où il n’y avait rien du tout auparavant, et avons introduit un système de demande en ligne pour les visas. Les communications internes et externes à l’ambassade se sont grandement améliorées, le public ayant désormais la possibilité de communiquer directement avec l’ambassade par le biais d’une adresse e-mail dédiée. Des plans sont en cours pour continuer à moderniser nos services consulaires et améliorer la prestation de services au public.

 

Les deux journées nationales ont été remplies de joie, de camaraderie et d’expériences passionnantes avec des foires alimentaires ghanéennes, des produits ghanéens, un défilé de mode, le Winneba Youth Choir et beaucoup de chants, tambours et danses traditionnels et contemporains. Cette année, le Ghana célèbrera son 60ème anniversaire d’indépendance et la Mission a l’intention de poursuivre la tendance avec une célébration créative et appropriée pour un point de repère aussi important. Il y aura également une conférence sur les retrouvailles de la diaspora africaine organisée à Accra sous le patronage de l’UNESCO pour célébrer cet événement historique. Vous pouvez accéder au site Web pour l’enregistrement à http://destination-ghana.org. Brussels Airlines offre 20% de réduction sur ses tarifs aux participants et je suis ravie de vous informer que suite à une série de discussions avec Air France dès mon arrivée à Paris, ils ont finalement décidé de commencer des vols directs vers Accra cette année. Leur vol inaugural aura lieu le 28 février.

Pendant mon séjour à Paris, la Mission a organisé quatre visites présidentielles en un an et la Communauté ghanéenne a participé aux événements entourant certaines de ces visites. A l’UNESCO, nous avons collecté des fonds provenant du secteur privé pour un projet d’enseignement du codage informatique des filles au Ghana, nous avons participé au projet TeachHer à Addis Abeba où six Ghanéens ont participé à la formation et nous avons fait des progrès significatifs pour ajouter plus de sites au Ghana à Liste du Patrimoine Mondial. Nous avons ouvert des bureaux à l’UNESCO et mené avec succès une campagne pour que le Ghana soit membre du Conseil exécutif de l’UNESCO. Notre Parlement a également ratifié les sept conventions culturelles de l’UNESCO l’année dernière. Le Ghana a été admis comme membre du Centre de développement de l’OCDE un an après mon arrivée à Paris à la suite de discussions fructueuses avec le Centre. Nous avons organisé une réception pour l’exposition photo de James Barnor et porté son travail à l’attention du gouvernement ghanéen et des gens qui l’ont amené à recevoir un prix national de Son Excellence John Dramani Mahama l’année dernière.

 

Nous avons emmené une grande délégation de la France au Ghana en février dernier et les Français ont rendu la pareille avec une visite au Ghana du Premier ministre Manuel Valls en octobre 2016 avec une importante délégation gouvernementale et commerciale de France. Il a promis des échanges formalisés entre les établissements d’enseignement en France et au Ghana et l’ouverture d’un bureau Business France pour faciliter le commerce et l’investissement entre les deux pays. C’était ma joie et ma passion de servir mon pays et le retour à la maison me donne une opportunité encore plus grande de continuer à le faire. J’espère que vous continuerez à jouer votre rôle d’Ambassadeurs pour le Ghana en France.

 

Merci et que Dieu bénisse notre patrie Ghana!

Ambassadeur Johanna Odonkor Svanikier

Back to top