Recontrez Notre Nouvelle Ambassadrice

SE Mme ANNA BOSSMAN (AMBASSADRICE DE LA RÉPUBLIQUE DU GHANA EN FRANCE et PORTUGAL, DÉLÉGUÉE PERMANENTE DU GHANA à L’UNESCO, l’OCDE ET LA FRANCOPHONIE)

 

Son Excellence Mme Anna Bossman est une avocate et défenseuse des droits de l’homme. Avant sa nomination comme ambassadrice du Ghana en France, Mme Bossman a été directrice du Bureau de l’Intégrité et de Lutte contre la Corruption du Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD) chargé des enquêtes sur les allégations de fraude, de corruption, et d’autres malversations dans les opérations financées par la BAD. Elle supervisait également le développement de mesures de prévention visant à réduire de manière proactive les risques de mauvaise conduite, de fraude ou de corruption dans les opérations financées par la BAD. Mme Bossman est créditée pour l’institution d’une nouvelle approche aux règlements négociés de la Banque qui ont abouti à l’imposition de sanctions sur les entreprises internationales et individus qui se trouvait avoir impliqués dans des pratiques sanctionnables dans les opérations du Groupe. De 2014 à ce jour à la suite des enquêtes de son bureau,les pénalités imposées aux entreprises majeures sont plus des États-Unis de $50 millions de dollars américains.

Avant sa nomination à la BAD en Juillet 2011, Mme Bossman a été présidente de la Commission du Ghana sur les Droits de l’Homme et la Justice Administrative et a aussi été Commissaire Adjointe chargée des enquêtes. Débutant sa carrière juridique en tant que Substitut du Procureur au Ministère Ghanéen de la Justice – Departement du Procureur Général – Mme Bossman s’est lancée dans une carrière de vingt cinq dans l’industrie du pétrole, du gaz et du secteur de l’énergie servant dans les affaires juridiques et les processus de négociation, de gestion et de conseil avec les grandes compagnies pétrolières et gazières internationales au Gabon, au Congo, en Côte d’Ivoire, l’Angola et le Ghana.

En 1997, elle a fondé Bossman Consultancy Ltd (BCL) fournissant des services juridiques et de conseil d’affaires à des clients du secteur public et privé dans le secteur du gaz, du pétrole et de l’énergie. Avocate et ardente activiste des droits de l’Homme et de l’Anticorruption, ses intérêts sont dans la gouvernance, la promotion de l’intégrité, et les droits des femmes et des enfants.

Mme Bossman est la lauréate de plusieurs prix, dont celui de « Chevalière de l’Ordre du Mérite Gabonais » et la « Médaille du Travail » conféré par le gouvernement gabonais. SE Anna Bossman a également été décorée de « Chevalier De l’Ordre National du Mérite » par le gouvernement français.

En 2008, elle a reçu le “Ghana Women’s Achiever Award” pour l’excellence en matière de droits de l’homme et du droit (Prix Nationaux Ghanéens d’Honneur) et le prix NETRIGHT pour sa contribution exceptionnelle à l’avancement des femmes au Ghana. Elle est lauréate “Corruption Hunters Integrity Award” (Le Prix d’Intégrité des Chasseurs de Corruption – Alliance des Chasseurs de Corruption à la Banque Mondiale) et le GPA Award pour le droit 2010. En Mars 2017, Mme Bossman a reçu le prix “GHANA LEGACY HONORS” pour un impact exceptionnel dans la fonction publique. En Juin 2017, elle a remporté le prix “Lifetime Achievement Award” pour sa contribution à la Communauté de Conformité.

En Juin 2017, Son Excellence Anna Bossman a été nommé ambassadrice extraordinaire et plénipotentiaire du Ghana en France et au Portugal et Représentante permanente du Ghana auprès de l’UNESCO et accrédité auprès de l’OCDE et de la Francophonie.

Back to top